Taille d’un arbuste à la japonaise

DSCN9328 (Medium)DSCN9336 (Medium)DSCN9337 (Medium)DSCN9345 (Medium)

La taille d’un arbuste en nuages est un art traditionnel japonais appelé « niwaki ».

L’atelier, animé par Nicolas Birac pépiniériste de notre commune, a réuni une quinzaine d’adhérents chez un couple également membres de l’association « Toulenne Passion Nature » et propriétaires d’un olivier âgé d’une centaine d’années.

Contrairement aux bonzais, cette taille à la japonaise ne s’applique que sur la partie aérienne de l’arbre et elle est destinée seulement aux résineux (pins, ifs, thuyas, ilex, cyprès) et aux feuillus (oliviers, buis, érables, charmes, hêtres).

  1. Bien observer la structure de l’arbre : la taille de formation mérite réflexion sur le port de l’arbre afin de valoriser le tronc et les branches ;
  2. Le travail se fait étage par étage, en commençant par le bas. La taille se fera plus sévère dans le haut de l’arbre ;
  3. La taille doit être homogène, équilibrée pour répartir la sève équitablement : quand on supprime une branche, on s’assure qu’il existe au dessus une branche qui prend la même direction ;
  4. L’objectif est de créer des nuages par branche, en dégageant les rameaux verticaux ou orientés vers le centre de l’arbre ou s’entrecroisant ; puis raccourcir les branches en taillant au dessus d’un bourgeon ;
  5. Se reculer régulièrement et regarder l’arbre pour voir l’évolution et les corrections à apporter.

Des tailles d’entretien aux cours des années affineront ce travail.