Hérissons et gourmandises

1 Ce Jeudi de l’Ascension bien pluvieux a vu se tenir la traditionnelle journée «Nature et Gourmandises» de notre association.

Le coin enfants, animé par Sylvestre et moi-même, a vu défiler bon nombre de parents avec leurs enfants. Ils ont pu profiter des conseils de Sylvestre pour réaliser leur propre hérisson.

2

Pour ceux d’entre vous qui sont intéressés, voici quelques éléments de réalisation. Notre source d’inspiration provient du lien suivant:

http://www.nafeusemagazine.com/18-idees-creatives-pour-recycler-des-bouteilles-plastique_a1171.html

Il vous faut donc:

  • Une bouteille en plastique avec son bouchon (l’expérience de l’atelier nous a montré que les enfants préfèrent les petites bouteilles de 50 cl);
  • Un cutter;
  • Une paire de ciseaux;
  • Un rouleau de ficelle, ou de fil à tricoter;
  • Un tube de colle;
  • Quelques cailloux;
  • Du terreau;
  • Des lentilles;
  • Deux boutons pour les yeux (qui peuvent aussi être faits au crochet);
  • Un triangle au crochet d’environ 1,5 cm de côté (nous avons essayé la feutrine: c’est une fausse bonne idée, elle déteint sur la corde).

Vous allez donc découper la bouteille (à faire à l’avance pour les enfants pour éviter tout accident).

Il s’agira ensuite d’enrouler la corde en rangs bien serrés à partir du goulot. La méthode écologique serait de coincer l’extrémité de la ficelle dans le goulot et de refermer le bouchon tout en bloquant l’autre extrémité dans une entaille du plastique. Néanmoins, je suis convaincue qu’un point de colle ne ferait pas de mal.

On colle ensuite les yeux et les oreilles.

On remplit le fond de la bouteille de cailloux pour draîner l’eau; puis on rajoute du terreau aux ¾/

On prend ensuite à pleines mains une bonne poignée de lentilles que l’on parsème généreusement, et on recouvre de terreau. On arrose bien.

3Nous avons mis cinq jours seulement à obtenir le résultat présenté sur la photo. D’autres plantes peuvent être utilisées selon votre imagination (cf. photo ci-dessous, issue du site que je viens de citer).

Mettre la bouteille dans une pochette plastique, pour obtenir un effet de serre et maintenir l’humidité, serait un grand plus.

Voilà pour ce qui est des hérissons (et non pas des zérissons, n’est-ce pas Sylvestre?).

 

Pour les gourmandises, Nicole notre trésorière m’a donné en partant deux baguettes de pain qui était en trop pour le repas du midi, et m’a recommandé sa recette de gâteau de pain.

Elle m’a tellement mis l’eau à la bouche que je m’y suis mise le soir même.

4Il vous faut donc:

  • Une baguette de pain
  • ½ l de lait
  • 150 g de sucre
  • 3 oeufs
  • 125 g d’amandes en poudre (facultatif, c’est ma déclinaison personnelle de la recette)
  • Des pruneaux, raisins secs… (je n’ai mis que quelques pruneaux qui me restaient)
  • De la fleur d’oranger (1 cuillère à soupe environ)

Préchauffez le four à 180°C. Chauffez le lait, rajoutez-y le sucre. Versez-le sur le pain que vous aurez émietté.

Je me suis servie d’un robot électrique pour mixer le pain avec le lait, j’ai rajouté directement tous les autres ingrédients, mis dans un boule (que j’ai oublié de beurrer et fariner) et enfourné à 170°C pendant 1h.

Cela se mange chaud comme froid, mais je trouve que c’est meilleur une fois refroidi avec une bonne tasse de thé «Ventre Plat» pour se donner bonne conscience…